UA-64836600-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/06/2012

La saison 2012 démarre le 29 juin

La saison 2012 de la maison d'écrivain François Fabié va démarrer de manière forte : 

29 juin à 18h :vernissage de l'expo d'été. C'est la poterie d'Aubin qui est invitée cette année à présenter son travail.

7 juillet à 18h : Lecture au Moulin en partenariat avec l'Ostal Joan Boudou. Lilian Ollivier et Robert Marty liront des poèmes de Jean Boudou en répons avec des poèmes de François fabié.

21 juillet de 9h30 à 18h : Littérature en Lagast qui portera sur Jean Boudou. Journée que l'Amitié François Fabié propose de terminer par un repas champêtre suivi d'un concert occitant avec

A bientôt de vous retrouver au Moulin de Roupeyrac !

30/06/2011

16 juillet 2011 : Troisième édition de Littérature en Lagast

René Guy Cadou, littérature en Lagast, moulin de Roupeyrac, aveyron, littérature, poésie, François FabiéRené Guy CADOU - A l'occasion du 60° anniversaire de la disparition du poète, Littérature en Lagast lui consacrera sa troisième journée d'étude de 10h à 18h au moulin de Roupeyrac. 

Présentation de la journée par Rémi Soulié, Directeur de Littérature en Lagast

Voilà soixante ans que disparaissait, en sa trente-et-unième année, René Guy Cadou (1920-1951). Avec sa femme Hélène, exemplairement, il « habita en poète » dans le petit village de Louisfert, aux confins de la Bretagne et de la Brière, parmi les lys et les volubilis. Limpide, transparent, évangélique, il y chanta l’amour, les saisons, les marais, la mort au cœur de la vie et révéla une terre enchantée sur laquelle il sema ses propres merveilles, des images et des mots tombés du ciel. Robert-Vallery Radot, dans le Cahier de l’Herne qui lui fut consacré, en 1961, avait vu juste : « Maintenant, je sais pour toujours ce qui fait chanter Cadou, aussi naturellement qu’une mésange : c’est l’enfance du cœur qui, par l’amour humain, l’accorde à toute la création. »

A l'issue de la journée un repas dinatoire sera servi et une soirée exceptionnelle proposée à 21h : des textes de Cadou mis en musique et interprétés par Jacques Ibanès.