UA-64836600-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2011

Littérature en Lagast 2011

René Guy CADOU

A l'occasion du 60° anniversaire de sa mort, Littérature en Lagast consacre sa troisième édition à ce poète important mais insuffisamment connu.


« Le temps qui m’est donné, que l’amour le prolonge »

wcadouaffiche.jpg

René Guy Cadou, cité par Jean-Yves Paumier, un des six conférenciers qui ont répondu à l'appel de Rémi Soulié. Cette phrase justifierait à elle seule le projet d'une telle journée que le Directeur de Littérature en Lagast explicite ainsi :

"Voilà soixante ans que disparaissait, en sa trente-et-unième année, René Guy Cadou (1920-1951). Avec sa femme Hélène, exemplairement, il « habita en poète » dans le petit village de Louisfert, aux confins de la Bretagne et de la Brière, parmi les lys et les volubilis. Limpide, transparent, évangélique, il y chanta l’amour, les saisons, les marais, la mort au cœur de la vie et révéla une terre enchantée sur laquelle il sema ses propres merveilles, des images et des mots tombés du ciel. Robert-Vallery Radot, dans le Cahier de l’Herne qui lui fut consacré, en 1961, avait vu juste : « Maintenant, je sais pour toujours ce qui fait chanter Cadou, aussi naturellement qu’une mésange : c’est l’enfance du cœur qui, par l’amour humain, l’accorde à toute la création. »

Pour cette troisième édition de Littérature en Lagast, en ce samedi 16 juillet 2011, à Durenque, Jacques Lardoux (« Itinéraire terrestre et poétique de René Guy Cadou »), Jean-Yves Paumier (« Petite géographie sentimentale de Cadou »), Joël Barreau (« René Guy Cadou, poète breton ? »), Luc Vidal (« La femme dans le poème de René Guy Cadou (variation autour du thème »)), Christian Moncelet (« Cadou et les images ») et Jean Sarocchi (« La manne de René Guy Cadou ») se sont mis au diapason.

Le poète de l’ouest, d’une certaine façon, était chez lui en Rouergue et, assurément, parmi nous."

 

Les commentaires sont fermés.