UA-64836600-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/01/2010

saison 2010

L'amitié Fabié et le syndicat d'initiative de Durenque ont le plaisir de vous présenter la saison 2010 de la Maison d'écrivain François Fabié et du site patrimonial "Le Moulin de Roupeyrac". Nous reviendrons sur chacune des manifestations annoncées et notamment, comme ce blog se le propose, sur notre manifestation littéraire phare "Littérature en Lagast". La préparation de cette journée qui sera consacrée à Henri Bosco prend forme, les intervenants sont retenus, nous vous les présenterons très prochainement.

wdépliant-saison-2010B-copie.jpg
wdépliant-saison-2010Bverso-copie.jpg
Si nous parlons de site patrimonial remarquable ce n'est pour en rajouter dans le domaine des superlatifs attrape-touristes mais en raison de ce que ce site, maintenant complètement restauré, permet de retrouver. Nous présentons aujourd'hui l'ensemble des éléments constitutifs du moulin de Durenque avec le moulin à farine, le four à pain, et la scie battante, un ensembe proche de celui que François Fabié a connu au milieu du 19° siècle et qui est à la source de sa poésie

20/01/2010

Littérature en Lagast : Le manifeste

littérature-en-lagast-32-co.jpgLittérature en Lagast, la manifestation littéraire de la Maison d'écrivain François Fabié. Créée en 2009 par l'Amitié François Fabié, Rémi Soulié en est le directeur.


« Voll Verdienst, doch dichterish wohnet / Der Mensch auf dieser Erde ».
« Riche en mérite, c’est poétiquement pourtant que l’homme habite cette terre ».
Hölderlin


Vers la maison, écrivit François Fabié… Demeure d’écrivain, le Moulin de Roupeyrac reste un lieu habité par celui qui, grâce à l’exil, ne cessa mystérieusement d’y être, rappelant ainsi, une fois de plus et au cœur même de l’absence, l’identité parfaite de l’habitation et de l’existence. Ce lieu était sans doute prédestiné pour être à l’écoute des réflexions sur l’habitation poétique du monde vécue et pensée par les poètes, les romanciers, les philosophes et les mystiques. Nous savons, en particulier depuis la magnifique méditation de Heidegger, que le séjour authentique - donc délivré du nihilisme - suppose l’accueil de la terre, du ciel, du divin et de la mort. Autant dire qu’il est très difficile, aujourd’hui, d’habiter - d’où la détresse et la désolation, la « terre gaste », profanée : le sol manque sous le pas, le ciel semble vide et Dieu mort, la finitude est récusée. Pourtant, il est ici-même, à Durenque et partout sur la terre, un arrière-pays, un domaine mystérieux, une maison, un royaume vers lequel les écrivains nous guident. C’est lui que nous chercherons et que nous explorerons.

Chaque premier samedi du mois d’août, avec plusieurs intervenants, nous suivrons les paysagistes enchantés. Premier de cordée, en 2009 : Maurice Genevoix. Outre que ce grand poète de la Loire et de la Sologne n’occupe pas encore la place qu’il mérite dans l’histoire littéraire, nous nous souviendrons des liens profonds qu’il entretint avec le Rouergue, tant sur le plan familial que littéraire.
L’année 2010 sera consacrée à Henri Bosco.

Que les deux ailes de Littérature en Lagast, en nous emportant vers les hauteurs, nous fassent enfin toucher terre !

Rémi Soulié
rémi.jpg